RAPPEL Comment fonctionne l’assurance auto

Comme tout le monde le sait, l’assurance automobile est obligatoire à compter du moment où nous sommes propriétaires d’un véhicule. Nous sommes dans l’obligation légale d’assurer tout type de véhicule terrestre à moteur quelle que soit l’utilisation que nous en ayons. Si nous ne prenons le véhicule que trois mois sur douze, il faut l’assurer toute l’année car même stationné, un véhicule peut avoir besoin de faire appel à une assurance.

1. Obligations légales

Un véhicule à moteur doit obligatoirement être assuré au strict minimum, à savoir bénéficier au moins de l’assurance au tiers qui donne accès à une responsabilité civile. Même si le véhicule ne roule pas, il peut être dans le besoin d’une couverture, en cas de vol, d’endommagement ou même d’incendie. Et s’il prend feu alors qu’il est stationné et qu’il cause des dégâts à un tiers, l’assurance pourra prendre en charge les remboursements nécessaires. Si le véhicule n’a une utilisation que saisonnière, c’est également le cas, prenons l’exemple d’un camping-car qui, assuré, s’il est volé ou dégradé pourra également être couvert par son assurance. Outre la responsabilité civile, il existe également d’autres formules disponibles.

2. Formules au choix

Lorsqu’on décide d’assurer son véhicule, on doit prêter attention aux garanties auxquelles nous souscrivons. Avec l’assurance de base qu’est l’assurance au tiers, nous aurons donc accès à une responsabilité civile. Mais si nous désirons plus de prises en charge, il est possible de souscrire à la formule au tiers étendu. Cette formule permet de bénéficier de garanties optionnelles en plus de la responsabilité civile, elles sont au choix de l’assuré en fonction de ses besoins, de son véhicule et de son profil de conducteur. Il existe également des garanties dites facultatives qui permettent de prendre encore plus de sinistres ou dommages que la précédente, et dans ce cas il est conseillé d’opter pour la formule tous risques. Cette dernière prend en règle générale toutes les options disponibles, qu’elles soient optionnelles ou facultatives. Il est important de bien observer les clauses car le prix des cotisations montent vite alors que cette dernière formule est adaptée pour tout prendre en charge directement et donc faire des économies sur le montant final.

3. Les profils qui influencent les cotisations

Plusieurs critères sont analysés et étudiés pour calculer votre assurance auto. Tout d’abord, le profil du conducteur, un jeune permis paiera plus cher qu’un permis plus ancien, tout comme un conducteur avec un malus important paiera plus qu’un conducteur toujours en bonus. Ensuite, le véhicule a également son profil, s’il est neuf, puissant ou de valeur, il sera bien plus cher de vouloir l’assurer que s’il a plus de 10 ans et qu’il est peu puissant. Enfin, la méthode de stationnement et la localisation géographique peuvent également influer sur le prix des cotisations.

Afin de parfaitement assurer son véhicule, SLConseils vous propose des devis gratuits et sans engagement grâce à leur équipe d’experts en assurances automobile, formée et qualifiée pour répondre à vos besoins et à vous aider à faire le bon choix.

Cabinet SL Conseils

Bonjour, SLConseils vous souhaite la bienvenue, en quoi notre équipe d'experts en assurance peut-elle vous aider?