OCTOBRE ROSE : quand les retards de diagnostic inquiètent les spécialistes.

Comme tous les ans, le mois d’octobre est le mois qui promeut le dépistage du cancer du sein. Or, cette année, la ligue contre le cancer s’inquiète des retards de diagnostic. Alors jusqu’à cinq ou six mois, ces retards peuvent avoir des conséquences sur la santé des patientes bien plus importantes que ce que l’on pense. Aujourd’hui, en France, une femme sur huit peut développer un cancer du sein, il est actuellement le premier cancer chez la femme avec plus de 12 000 décès par an. Cette campagne octobre Rose a pour objectif de sensibiliser la population et encourager les femmes à aller se faire dépister. Depuis quelques années, selon les chiffres, le fait de se faire dépister fait reculer la mortalité de la maladie de plus de 20 % chez les femmes entre 50 et 74 ans.

Des retards de diagnostic

La crise sanitaire et le confinement ont provoqué des retards de diagnostic et cette situation inquiète la ligue contre le cancer. Alors que seulement la moitié les diagnostics prévus ont été effectués pendant le confinement, d’autres atteignent parfois même les cinq et six mois ce qui peut avoir des conséquences fatales pour certaines patientes. Hormis le dépistage qui a été impacté, la pandémie a également décalé les interventions urgentes et certaines patientes étaient trop craintives à l’idée de devoir se rendre à l’hôpital.

L’importance d’un suivi

Le suivi est particulièrement important pour éviter des tragédies. Préconisez tous les six mois ou tous les ans dès l’âge de 30 ans, les médecins insistent également sur l’autopalpation. Selon les données que nous avons, près de 80 % du cancer du sein se développe dès l’âge de 50 ans. C’est pourquoi il est nécessaire de se faire dépister même s’il n’y a aucun symptôme et aucun facteur de risque particulier.

Quels signes surveiller ?

Certains signes peuvent être détectés sans l’aide d’un médecin mais il est important de surveiller ses seins et en cas de doute, consulter rapidement son médecin traitant. Voici les signes à surveiller :

• Si vous avez dans le sein ou dans l’aisselle une boule ou une grosseur

• Si vous avez un écoulement anormal

• Si vous avez une rougeur ou un aspect irrégulier

• Si vous avez une rétractation au niveau du mamelon

Cabinet SL Conseils

Bonjour, SLConseils vous souhaite la bienvenue, en quoi notre équipe d'experts en assurance peut-elle vous aider?