Le Covid-19, pandémie mondiale, qu’en est-il de la prise en charge de nos mutuelles santé ?

Depuis quelques mois maintenant, le monde entier est paralysé. Suite à l’apparition d’un nouveau coronavirus, appelé Covid-19, tous les pays du monde se voient touchés et obligés de prendre des mesures drastiques quant à ce virus. Afin de se protéger le plus possible contre cette pandémie, beaucoup de gouvernements du monde entier ont dû imposer un confinement à l’ensemble de sa population. Plus de 3,38 milliards de personnes sont, à l’heure actuelle, appelées à rester confinées chez elles. Nous sommes 7 milliards sur Terre, autant dire que nous arrivons bientôt à la moitié du nombre d’être humains recensés sur la planète. C’est une première mondiale et historique. La France quant à elle sera pour le moment confinée jusqu’au 11 Mai 2020.

Depuis Novembre 2019, ce nouveau virus se propage à la vitesse grand V. Né en Chine en fin d’année, alors qu’il n’avait encore jamais été identifié chez l’être humain, les premiers cas en Europe sont arrivés vers Janvier 2020 et ont ainsi fait de l’Europe le nouvel épicentre de la pandémie dès le mois de Mars. Depuis le début du mois d’Avril, il s’est propagé en Amérique et notamment aux Etats-Unis où il est particulièrement meurtrier. Afin de mieux comprendre pourquoi nous en sommes là, nous allons étudier de près ce virus et nous verrons également comment les mutuelles santé ont dû s’adapter face à cette nouvelle crise sans précédent.

Eclaircissement sur ce virus

Il est bon de rappeler comment et pourquoi ce virus est aussi rapide. Le coronavirus se propage par le contact avec une personne infectée si elle tousse ou éternue, par l’intermédiaire des gouttelettes de salive. Le simple fait de parler peut également propager le virus. C’est pourquoi il a été conseillé aux personnes infectées de porter un masque afin de protéger son entourage. Une fois contracté, le virus se caractérise par une maladie respiratoire, telle que la grippe, avec des symptômes qui doivent nous alerter rapidement comme de la fièvre au-delà de 38°, une toux prononcée et dans les cas plus sévères, une pneumonie ou une déficience respiratoire. Le meilleur moyen de lutter contre la propagation est donc de respecter les gestes barrières tels que tousser ou éternuer dans son coude, se laver les mains régulièrement avec du savon pendant au moins 30 secondes ou du gel hydro alcoolique et de garder une distance de sécurité d’au moins 1 mètre. Et si malgré le respect de tous ces gestes de précaution, vous êtes amené à avoir des symptômes, alors contactez votre médecin.

Consulter, se soigner et se faire rembourser

Pour contacter son médecin il est privilégié la forme de la téléconsultation afin de limiter les déplacements et les contacts. Si vous effectuez une consultation dite normale, auprès de votre médecin traitant conventionné secteur 1, alors 16,50€ seront remboursés par la Sécurité Sociale. Si ce n’est pas votre médecin traitant, seulement 6,50€ le seront. Le reste à charge pourra alors être pris en charge par votre mutuelle. Si vous optez pour une téléconsultation, alors elle sera intégralement remboursée par l’Assurance Maladie jusqu’au 30 Avril, sous réserve d’une modification après l’annonce du Président sur le prolongement du confinement jusqu’au 11 Mai 2020.
Pour ce qui concerne les médicaments, hormis le remboursement à 65% du paracétamol, tout reste inchangé.

Se faire dépister ou hospitaliser

Vient maintenant la grande question, et le test de dépistage alors ? A hauteur de 135€ lorsqu’il est réalisé dans un laboratoire hospitalier, il ne sera pas remboursé ni par la Sécurité Sociale, ni par votre mutuelle sauf s’il est effectué dans le cadre d’une hospitalisation. Si vous êtes appelé à effectuer le test dans un laboratoire de ville, il ne vous coûtera que 54€ et vous sera remboursé à 60% par l’Assurance Maladie, le reste pouvant être pris en charge par votre mutuelle. Pour ce qui est des hospitalisations dues au Coronavirus, il n’y a pour le moment aucune décision de prise et à l’heure actuelle, les clauses de votre contrat concernant les termes de remboursement restent inchangées. Ainsi, tout réside essentiellement dans le choix de votre mutuelle santé concernant les hospitalisations.

Cabinet SL Conseils

Bonjour, SLConseils vous souhaite la bienvenue, en quoi notre équipe d'experts en assurance peut-elle vous aider?