Les garanties de l’assurance prêt

L’assurance prêt est un moyen de garantir aux banques la complète prise en charge des remboursements d’un prêt en cas d’imprévus de la vie quotidienne. Elle est composée de plusieurs garanties auxquelles le souscripteur doit souscrire s’il veut être couvert. Elles sont dissociées en 3 types, l’obligatoire, les nécessaires et la facultative. Chacune d’elle correspond à un degré de prise en charge. Plus de garanties seront choisies, plus d’aléas du quotidien seront couverts. Ainsi, l’assuré sera pris en charge qu’il s’agisse de décès (garantie obligatoire), de perte d’autonomie (garanties nécessaires) ou d’une simple perte de son emploi (garanties facultatives), tout dépend du nombre de garanties sélectionnées au moment de la signature.

GARANTIE OBLIGATOIRE

Garantie décès

Toute demande de prêt devra être accompagnée d’un contrat d’assurance ayant comme minimum une garantie décès. Cette dernière sera celle qui prendra en charge le paiement de l’intégralité du capital restant afin que les héritiers ne se retrouvent pas dans l’incapacité de payer ledit prêt. Ils pourront donc jouir du bien immobilier sans crédit à rembourser. Certaines exclusions existent comme le suicide la première année ou les overdoses.

GARANTIES NÉCESSAIRES

Garantie PTIA

Très souvent associée à la garantie décès, la garantie Perte Totale et Irréversible d’Autonomie (PTIA) entre en jeu après une constatation d’invalidité mentale ou physique décelée avant l’âge de 65ans qui empêche l’assuré de pratiquer une activité rémunératrice et qu’il se retrouve donc dépendant d’une assistance pour les actes courants de la vie.

Garantie IPT

Aussi appelée Invalidité Permanente et Totale, cette garantie fonctionne de la même manière que la garantie PTIA mais à un degré inférieur. Chaque degré est calculé en fonction d’une grille définie par la Sécurité Sociale. Chaque cas sera analysé afin d’en définir le pourcentage d’amoindrissement. L’état de santé de l’assuré sera évalué en fonction d’un taux d’invalidité contractuelle qui elle-même se sépare en deux catégories, l’invalidité fonctionnelle ou l’invalidité professionnelle.

Garantie IPP

Cette garantie, également appelée Invalidité Permanente et Partielle, fonctionne de la même manière que la garantie d’Invalidité Permanente et Totale (IPT) mais le taux commence à 33% au lieu de 66%.

GARANTIES FACULTATIVES

Garantie ITT

Cette garantie appelée aussi Incapacité Temporaire de Travail, entre en jeu à compter du moment où l’assuré d’est plus apte à exercer sa profession de manière temporaire après une maladie ou un accident par exemple. C’est l’organisme d’assurance qui prendra alors en charge les remboursements du crédit à partir du 91ème jour d’arrêt de travail.

Garantie PE

La garantie Perte d’Emploi n’est pas une garantie très courante, d’où son type facultatif (seulement 5% des assurances ne la propose). Elle ne sera active que pendant 2 ans après la perte d’emploi de l’assuré.

L’ensemble de ces garanties, obligatoires, nécessaires ou facultatives, est ce qui est pris en charge lors de la demande d’assurance prêt. Chaque assuré aura le choix de souscrire au contrat le plus basique ou bien à la totalité des garanties disponibles en fonction de son profil et de son facteur de risque.

J'accède au comparateur d'assurance prêt

Cabinet SL Conseils

Bonjour, SLConseils vous souhaite la bienvenue, en quoi notre équipe d'experts en assurance peut-elle vous aider?